L’ancrage, le garant de ta stabilité

Il t’arrive sûrement parfois de te sentir éparpillé.e, d’avoir le cerveau en ébullition et du mal à te concentrer.
Ou alors, d’avoir l’impression d’être submergé.e, de ne plus savoir par où commencer et de voir tes peurs refaire surface.

Et si le responsable, c’était un manque d’ancrage ?

L'ancrage, c'est quoi ?

L’ancrage, c’est notre base, nos racines, le socle sur lequel nous nous construisons. En fait, c’est ce qui nous permet “d’avoir les pieds sur Terre” et de garder notre équilibre et notre stabilité, quelle que soit la situation et les difficultés que nous traversons.

L’ancrage nous relie au monde physique et matériel. Il nous permet d’être conscient.e de ce qui EST, de la réalité brute, sans le filtre des émotions qui altère nos perceptions et conditionne notre jugement. Et surtout, il assure notre connexion avec le moment présent.

On le sait, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille, et pour avancer sereinement il est essentiel d’avoir un ancrage solide.

Seulement voilà, notre ancrage est souvent perturbé, que ce soit physiquement, émotionnellement ou énergétiquement. Et lorsque les fondations vacillent, c’est tout l’édifice qui risque de s’écrouler comme un château de cartes.

Nature

L'ancrage physique

L’ancrage, c’est d’abord notre connexion physique à la Terre. Il nous permet de recharger les batteries, au sens propre comme au figuré !

Pas étonnant qu’il nous soit si agréable de nous promener en pleine nature, de jardiner ou de marcher pieds nus dans l’herbe !

La Nature est en perpétuel mouvement : le cycle du soleil et de la lune, le rythme des saisons, l’alternance des marées, etc. Se connecter à la Nature et à la Terre, c’est se reconnecter à l’instant présent, le seul qui existe réellement et sur lequel nous pouvons agir. Et ça, c’est la clé pour faire disparaître les regrets liés à un passé déjà révolu et les peurs d’un avenir qui n’existe pas encore. Ce contact s’établit notamment à grâce à nos sensations : plonger ses mains dans la terre, écouter le chant des oiseaux, sentir le vent dans nos cheveux, l’odeur de l’herbe fraîchement coupée, goûter un fruit tout juste cueilli sur l’arbre…

Oui mais voilà, notre mode de vie moderne limite de plus en plus cette connexion : que ce soit à la maison ou au travail, nous passons la majeure partie de notre temps à l’intérieur, sous un éclairage artificiel, en position assise, et pour nous déplacer d’un endroit à l’autre, nous privilégions souvent la voiture ou les transports en commun.
Et pour ce qui est de se promener pieds nus, c’est encore pire ! Hormis l’été, cela ne nous arrive quasiment jamais.
Et pourtant, le contact avec la Nature est primordial pour notre bien-être.

Tu as peut-être entendu parler du « grounding » (ou « Earthing »), cette méthode qui consiste à marcher pieds nus, à s’asseoir ou s’allonger en pleine nature afin de rétablir la connexion à la Terre et qui pourrait avoir des effets positifs sur l’inflammation, les maladies cardio-vasculaires, la douleur chronique, le stress ou l’humeur.
Il y a encore peu d’études sur le sujet mais nous serons tou.te.s d’accord pour dire que marcher pieds nus nous fait du bien, ne serait-ce que par la sensation de liberté et de détente qu’il procure.

De mon côté, je ne peux que te conseiller de passer le maximum de temps à l’extérieur, de préférer la marche ou le vélo pour tes déplacements et de privilégier autant que possible un contact direct avec le sol quand tu es à l’intérieur. Essaie également de ramener un peu de conscience à l’action même de marcher qui se fait naturellement sans que tu aies à y réfléchir : sentir le contact du sol, son relief et ses aspérités, le déroulé du pied, le transfert du poids du corps, etc. Là encore, se concentrer sur ses sensations aide à se reconnecter à l’instant présent.
L’ancrage physique peut également être renforcé par la pratique d’une activité outdoor (randonnée, escalade, etc.) et du yoga, en mettant l’accent sur les postures assises (Papillon, Pince, Enfant, etc.) et les postures d’équilibre (Arbre, Guerrier 3, Demi-Lune, etc.).

Et si tu te sens un peu déboussolé.e après un long voyage (notamment en avion), c’est assez logique : ta connexion avec la Terre a été interrompue sur une durée plus ou moins longue et ton ancrage est déstabilisé ; c’est le moment d’aller marcher un peu, de faire du yoga, ou de méditer !

Yoga

L'ancrage émotionnel

Notre ancrage est souvent perturbé par nos émotions, notamment par le stress. Et c’est un véritable cercle vicieux puisque un manque d’ancrage se traduit par l’émergence d’angoisses et de peurs qui génèrent encore plus de stress.

En fait, l’ancrage et les émotions sont inter-dépendants ; la bonne nouvelle, c’est qu’agir sur l’un se répercute sur l’autre ! Développer l’ancrage permet donc d’apaiser le stress, et inversement.

Pour agir sur l’ancrage émotionnel, l’idéal c’est la méditation !

Méditer aide à calmer le mental ; le principe, ce n’est pas d’appuyer sur le bouton “off” (on le cherche toujours !), mais de créer un peu plus d’espace entre chaque pensée pour en ralentir le flot.

La méditation permet également de prendre du recul sur ses émotions et de les apprivoiser, en apprenant à les observer plutôt que de se laisser envahir par elles.

Pour commencer, l’idée c’est de donner du grain à moudre à notre mental qui a tendance à mouliner en permanence ! Et pour ça, le plus simple c’est de se concentrer sur ses sensations physiques ou sa respiration.

Encore une fois, l’objectif est de se reconnecter à l’instant présent, qui nous est de plus en plus inaccessible : avec internet et les réseaux sociaux, nous sommes partout à la fois, excepté ici et maintenant.

La pratique du Yoga Nidra est également parfaite pour développer l’ancrage. Cette technique de relaxation profonde guidée ponctuée de visualisations facilite le lâcher-prise et permet une profonde régénération physique et mentale.

Si tu souhaites faire des premiers pas vers la méditation, tu peux commencer dès maintenant avec la séance “Quick Reboot”  (dans notre librairie de contenus gratuits) et si tu veux aller plus loin, une méditation dédiée à l’ancrage est disponible dans le programme “7 jours pour méditer”.

En ce qui concerne le Yoga Nidra, des séances sont en ligne sur notre plateforme, et si tu souhaites en savoir plus sur cette pratique, Rémi y a consacré un article complet disponible pour les abonnés

Saut

L'ancrage énergétique

Que tu sois ou non sensible à l’énergétique, la science a prouvé depuis longtemps que tout dans la vie est énergie.

Tu as sans doute déjà entendu parler des Chakras, ces centres énergétiques identifiés dans la tradition du Yoga et qui correspondent physiquement à l’emplacement de plexus nerveux (réseaux de nerfs) et d’organes/glandes.

Le premier Chakra est couramment appelé “Chrakra Racine” et il est situé à la base de la colonne vertébrale, au niveau du coccyx. C’est lui qui nous relie à la Terre et au monde matériel. Il est notamment associé à la notion de sécurité, de survie et au bien-être fondamental.

Si l’activité de ce Chakra est déséquilibrée, notre ancrage est perturbé et on peut à nouveau se retrouver dans un état d’agitation, de stress et d’anxiété.

Pour rétablir l’équilibre, tu peux utiliser les techniques évoquées plus haut :

  • Ancrage physique : reconnexion à la Terre et à la Nature / pratique du yoga
  • Méditation : concentration sur la zone du coccyx / visualisation de la couleur rouge / répétition du mantra “Lam” (selon ce qui te parle le plus)
  • Yoga Nidra : visualisation d’images associées (racines, arbres, Terre, etc.)

Si tu es récepti.f.ve à l’énergétique, tu peux également t’orienter vers un soin auprès d’un.e énergéticien.ne pour ré-harmoniser l’activité de tes chakras.

En conclusion, il est essentiel de préserver ton ancrage pour garder ta stabilité. Et comme tu as pu le constater, toutes les dimensions évoquées (physique, émotionnelle, énergétique) sont inter-reliées et agir à un niveau a une résonance sur les autres. Il te suffit donc de trouver la méthode qui te convient le mieux et de la pratiquer régulièrement (si possible sans attendre que ton ancrage soit complètement KO !).

Gwen.