La meilleure astuce pour diminuer son nombre de vêtements

C’est arrivé à beaucoup de mes amis : après une discussion sur le minimalisme, ils sont entrés dans leur chambre, se sont mis face à leur armoire, sûrs d’eux, guidés par une sincère envie de réduire le volume de leur garde-robe, parfois carrément de moitié, et… après avoir passé toutes leurs piles de vêtements en revue, n’ont finalement retiré que deux vieux T-shirts et un sweat usé.

Tous se sont retrouvés sans trop s’en apercevoir avec une armoire toujours aussi pleine après un tri qui n’a pas changé grand-chose.

Et ça, je l’explique très bien. Ça m’est déjà arrivé.

Identifier ce qui nous sert vraiment, ce n’est vraiment pas simple.

Dans notre armoire, il y a des vêtements qui nous servent, et il y a des vêtements que l’on aime voir.

Et c’est impossible de ne pas être parasité par le plaisir que l’on prend à savoir tel ou tel vêtement dans son placard lorsque l’on veut faire du tri.

On se demande pour chaque vêtement « ça, je garde ? Ou j’enlève ? », et ce n’est pas notre esprit pratique qui guide, c’est l’émotionnel.

La question à laquelle on répond en réalité c’est : « ça, j’aime, ou je n’aime pas ? ».

Pour bien faire, a donc besoin d’une sorte « d’aide extérieure », de quelque chose qui nous permette de détacher l’émotionnel de la réflexion et de n’appliquer que logique et rationalité.

On a besoin de quelque chose qui nous montre clairement deux piles, celle des vêtements que l’on utilise, et celle des vêtements qui stagnent sur un étage de l’armoire.

L’astuce infaillible pour diminuer son nombre de vêtements

Elle marche à tous les coups, et elle ne demande qu’un peu de place dans ton armoire et une à deux semaines pour faire effet.

L’idée est simple : tu dégages une petite place dans ton armoire et désormais, à chaque fois que tu laves des vêtements, tu les replaces ici.

Tout ce qui sort de ta machine à laver et de ton étendoir vont revenir dans ton armoire sur cet espace.

Vêtements minimalisme

Ainsi, au bout de deux semaines, tu auras une vue très claire sur les vêtements que tu utilises et ceux qui justement ne servent qu’à encombrer ta garde-robe.

Tu as obtenu ton aide extérieure, ton bonus « logique et rationalité » pour t’épauler dans ta mission et discerner très objectivement l’utile du superflu.

Maintenant, il ne te reste plus qu’à prendre en compte la saisonnalité (si on est en plein été, forcément, ton manteau d’hiver ne sera pas arrivé dans la pile “utile” et pour autant, tu en as absolument besoin).

Donc pense à ajouter un short ou deux si on est en plein hiver, un bonnet et une écharpe si on est en plein été, et ajuste avec quelques exceptions.

Il y a peut-être un vêtement qu’on t’a offert, que tu mets rarement mais que tu mets tout de même et qui peut surement obtenir son ticket pour ta garde-robe 2.0 !

Où cette astuce m’a emmené

J’ai eu l’idée de procéder ainsi à la sortie du documentaire Minimalism, que je t’invite à regarder si tu ne l’as jamais vu.

Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus (“The Minimalists“) évoquent le « projet 333 » de Courtney Carver : porter 33 vêtements pendant 3 mois (chaussures et accessoires compris).

J’ai voulu constater par moi-même si c’était objectivement faisable et j’ai décidé de mettre de côté tout ce qui sortait de mon étendoir pour voir après quelques semaines si j’utilisais vraiment toutes mes affaires et si le challenge était accessible.

A ma grande surprise, ça n’a pas été très compliqué ! Je suis arrivé à 33 vêtements très facilement. J’ai juste créé une petite boite « bonus » avec quelques affaires de sport car à cette époque, je m’entrainais 6 jours par semaine et je ne pouvais pas tenir le coup sans faire une machine tous les trois jours.

Pour te donner une idée, voilà ce dont je me servais :

  • 7 caleçons
  • 7 paires de chaussettes
  • 3 pantalons
  • 5 T-shirts
  • 4 sweats et pulls
  • 1 ceinture
  • 1 paire de chaussures
  • 2 shorts de sport
  • 1 pantalon de sport
  • 1 paire de baskets

J’ai gardé dans une petite boite un manteau d’hiver, un bonnet et une écharpe, et tout s’est très bien passé.

Aujourd’hui, j’oscille entre 33 et 35 ou 36 vêtements, entre les cadeaux, les emprunts, les sponsors (j’ai par exemple deux vêtements d’une marque que l’on m’a demandé de porter pour certains cours), etc.

Et globalement, pour un homme, je trouve ça relativement facile de passer sous la barre des 40 items.

Bien sûr, si tu essaies « frontalement » de réduire ta garde de robe en sélectionnant parmi tous tes vêtements, ça va te sembler compliquer. Tu vas enchainer les dilemmes et passer un mauvais moment. 

Mais avec cette petite astuce, je te promets une belle prise de conscience et des choix très faciles.

Et nous en rajouterons d’autres, dans notre newsletter mais aussi sur le blog (j’ai quelques bonnes méthodes au programme).

Rémi.